AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Seli [validé]

Aller en bas 
AuteurMessage
Seli

Seli

Messages : 12
Date d'inscription : 19/01/2011

Seli [validé] Empty
MessageSujet: Seli [validé]   Seli [validé] Icon_minitimeJeu 20 Jan - 18:48

Nom: D. Young
Prénom: Seli
Sexe: Masculin
Age: 21ans

Race:Humain
Camp:Marine
Grade:Matelot
Spécialitée:

Description physique: Cobra est un homme de taille moyenne ( 1m80 environ) avec les cheveux rouges, ses cheveux sont relevés en pique avec une mèche rebelle qui descend devant son visage, il a un nez qui ressemble a celui du serpent serpent. Il porte une veste blanche sur un T-shirt noir avec un pantalon rouge avec ceinture noire enroulée autour des jambes, que, plutôt bien ajustées sur lui, il a les yeux violets on ne sait pas si c’est ses yeux de naissance ou bien des lentilles qu’il a mis pour se donner un style. Quand son fruit du démon est activé en semi-humain, les mains et les avant-bras se couvrent d'écailles (sont corp aussi qu’en son fruit et bien maîtriser) et ses doigts sont des griffes acérées. Quand il est en forme entier de son fruit du démon il est complètement transformé en Quetzalcoat un grand serpent à plume avec des ailes enfin nous arrivons à la fin de sa description physique.

Description mentale: Le caractère de Cobra est digne d'un Marin. Comme tous les membres de la marine, Cobra est tout à fait confiant dans ses capacités, autant physique que magique(Fruit du démon). Il n'a jamais envisagé la défaite et il ne le feras jamais. Cobra est Cobra, il ne peut pas perdre...
Il a aussi un léger penchant vers le sadisme. Il apprécie grandement la souffrance humaine. Il jouît presque lorsque son adversaire est a terre, qu'il se tortille de douleur sous l'effets de ses poisons, quand il meure à petit feu en hurlant, en suppliant... Cela constitue un de ses hobbies favori.
Malgré son penchant sadique, Cobra a une grande passion, les serpents. C'est un amoureux fou des serpents. Depuis sa tendre enfance, les serpents ont constitués presque l'ensemble de ses activités.

Histoire:Partie 1 :

Le journal du capitaine Edwar D. Young



« Dix-neuf juin,

Voilà bien longtemps que j’ai écrit dans ce journal de bord. Quatre mois presque exactement, depuis que nous avons franchi Reverse Mountain et le Cap des Jumeaux. Cette mer porte bien son nom, depuis que nous y sommes entrés, pas une seule journée ne s’est déroulée sans une catastrophe quelconque. D’abord il y a eut cette île recouverte de gaz nocif, nous avons dû attendre sur le navire que le Log pose se recharge et effectuer les réparations sans même mettre le pied à terre. Après avoir repris la mer en direction de la deuxième île, nous avons été prisonniers d’une terrible tempête. Si ce n’avait pas été des remarquables talents de Billy, nous serions probablement tous au fond de l’océan maintenant. Après une traversé mouvementée, nous sommes débarqués, enfin, sur une île plutôt tranquille et très jolie. Cependant, lors de notre troisième nuit sur terre, un terrible ouragan a frappé l’île de plein fouet! Heureusement, aucun membre de l’équipage ne fut blessé. Dès le lendemain matin, nous avons repris notre voyage sur la route de tous les périls. Notre troisième arrêt ne fut pas aussi plaisant. Raven Town…Je me souviendrai toujours de cette île, mais surtout des fanatiques religieux qui y habitent. Dès qu’on avait mis le pied à terre, ils ont essayé de nous convertir à leur stupide culte du corbeau. Heureusement pour nous, le Log Pose ne mit qu’une seule et unique journée à se recharger complètement.

Aujourd’hui, pour la première fois depuis longtemps, le ciel est bleu, la mer est calme et le soleil nous bénit de sa présence. À l’horizon, je commence à apercevoir une île. Selon Jackson, la vigie de l’équipage, il semblerait que l’île soit recouverte d’une épaisse végétation. J’ai bien hâte d’y accoster afin de découvrir ce que cet endroit a à nous apprendre.

Vingt-deux juin,

Voilà deux jours que nous avons débarqués sur Bright Mushroom Burg. Même si cette jungle est terrifiante et que de monstrueuses créatures y vivent, nous avons trouvé un refuge agréable où vivre pendant quelques temps. Les seuls habitants humains de l’île ont trouvé refuge dans d’immenses cavernes où poussent des champignons lumineux qui éloignent les créatures de la jungle. Ces gens sont très accueillants et surtout très sympathiques. Sans la moindre hésitation ils nous ont offert leur hospitalité. Notre navire a beaucoup été endommagé lors de nos dernières traversées en mer. Nous devrons prendre plusieurs semaines pour le remettre à neuf.

Vingt-deux juillet,

Un mois…Cela fait déjà un mois complet que nous sommes arrivés sur cette île, dans cette jungle. Nous reconstruisons toujours notre bateau morceau par morceau, mais les dégâts sont très importants. Il faudra pratiquement en refaire un nouveau. Les habitants du village nous ont aidés à couper des arbres pour la construction du nouveau navire et en échange, nous les aidons à chasser ces créatures qui vivent dans la jungle et nous tenons éloigné les autres pirates qui s’approchent de l’île.

Quelques jours après notre arrivé, j’ai fait la rencontre d’une jeune femme du nom d’Isabella Sanchez. Nous sommes immédiatement tombé amoureux l’un de l’autre, un véritable coup de foudre. J’habite maintenant avec elle et ce matin elle m’a annoncé qu’elle était enceinte. Je vais être papa !

Quinze avril,

Un fils! Aujourd’hui, j’ai l’impression d’être l’homme le plus heureux du monde. Seli D. young, c’est comme ça que nous avons décidé de l’appeler. On dirait un petit mélange d’Isabella et moi. Il a mes cheveux Rouge foncés et les magnifiques yeux Violets qui n'était pas de sa mère et de son père.

Dix-huit juin,

Cela fait presqu’un an que nous sommes ici. Le bateau a été réparé il y a longtemps déjà et le Log pose est également prêt. Les hommes ont hâte de partir, mais je veux rester plus longtemps avec mon fils. Plus les jours passent et plus je pense à rester ici pour de bon…Certes, la vie en mer me manque et continuera de me manquer si je reste, mais je ne peux pas supporter l’idée d’être séparé de mon fils et de ma belle Isabella.

Six octobre,

Je m’empresse d’écrire quelques mots aujourd’hui, car je dois faire vite. L’équipage et moi devons partir le plus rapidement possible de cette île. Plusieurs vaisseaux de la marine ont été repérés près des côtes et nous avons des raisons de croire qu’ils veulent installer une base sur cette île. Je ne veux pas partir sans ma famille, mais Isabella m’a demandé de le faire. Si je reste, comme ma tête est mise à prix, ils seront tous les deux en danger par ma faute. Je quitte cette île qui m’a transformé avec le cœur lourd et l’âme en peine.

Mon fils…J’espère que je pourrai te revoir un jour. Quand tu liras les pages de ce journal, saches que je t’aime plus que tout et que, même si j’ai été absent toutes ces années, que je n’ai jamais cessé de penser à toi. Regarde à la dernière page de ce cahier, tu trouveras une carte. Je l’ai dessiné quelques jours avant de devoir partir. Trouve le X et tu trouveras un cadeau que j’ai laissé pour toi. En espérant qu’il puisse d’être utile. »

Partie 2 : La vie de Seli D. Young

Laissée seule à son désarroi, Isabella dut vivre avec sa décision. Choisir entre son fils et son époux, un choix dès plus difficile pour n’importe quelle femme. Mais maintenant qu’elle était seule avec le petit Seli, la vie devait continuer, la jeune femme n’avait pas le temps de s’apitoyer sur son sort. Au village, tout le monde mit la main à la patte pour lui venir en aide et pour la supporter du mieux qu’il pouvait. Durant les premiers mois de sa vie, Seli fut englobé de l’amour de tous et chacun et jamais on ne l’abandonna lui et sa mère. Lorsqu’il avait encore deux ans, Isabella se fiança à un autre homme, un voyageur arrivé avec les marines pour les aider à construire un QG. Du nom de Filippo, il était un jeune et beau charpentier de talent. Cet homme chérissait le petit Seli comme s’il s’agissait de son propre fils et ce dernier l’aimait tout autant. Comme un véritable père, il enseigna tout ce qu’il savait à son fils; faire du vélo, nager, lire, écrire, ... Alors qu’il était encore assez jeune, Filippo amenait avec lui le petit Seli sur les chantiers de construction maritimes où il travaillait pour enseigner son métier à son fils. Tout comme son père l’avait fait avec lui lorsqu’il était encore tout jeune, le charpentier voulait voir celui qu’il considérait comme son propre fils lui succéder un jour. Cependant, même si Seli adorait passer tout son temps avec Filippo, son cœur était ailleurs. Alors qu’il aidait son beau-père à construire des bateaux, le jeune garçon qu’il était à l’époque aimait par-dessous tout s’imaginer à leur bord, voguant sur les flots comme un mercenaire, comme un pirate, à la recherche de trésors enfouis, de richesse et de gloire. Il est à noter qu’à cette époque, Seli n’avait pas la moindre idée que son véritable père était un pirate. À cet âge, il croyait que Filippo était son père biologique puisque c’est ce que sa mère lui avait toujours dit. C’est comme si, au plus profond de son être, de ses gènes et de son âme, avait été gravé cette passion pour l’aventure et la richesse qu’Edwar chérissait. En cachette, une fois que ses journées de travail étaient terminées, Seli passait le plus clair de son temps à se bagarrer avec les autres enfants et à s’entraîner au combat avec des branches qu’il trouvait en s’imaginant qu’il s’agissait d’une magnifique épée.

Jusqu’à ses onze ans, sa vie se résuma à une perpétuelle boucle sans fin, une répétition continue des mêmes activités. Journée d’école bien remplie, perte de temps avec les copains, entraînement en secret, apprentissage avec Filippo, …
Seli adorait sa vie de jeune garçon, mais il en demandait toujours plus. Confiné la plupart du temps à l’intérieur de l’immense caverne à ciel ouvert de la ville, il n’en sortait uniquement que pour rejoindre la côté avec son père. Il avait déjà tenté une fois de s’aventurer dans la jungle par lui-même avec quelques amis et l’un deux s’était presque fait dévoré par une autruche carnivore tropicale. Quoiqu’il en soit, c’est à onze ans que la vie du petit Seli changea radicalement. Alors qu’il perdait un peu son temps en ville après s’être entraîné avant de rentrer chez lui, il entendit un groupe d’étranges passants questionner un habitant du village : « Sauriez-vous me dire où je peux trouver la femme d’Edwar D. Young? » Figeant sur place, Seli n’avait pas su quoi faire. « D. Young »? Le même nom de famille que lui et sa mère? Ne pensant pas une seule seconde à ce qu’il faisait, le petit garçon s’était approché du groupe d’étrangers pour les saluer. Dès qu’ils surent qu’ils parlaient à la bonne personne, les étranges se saisirent de Seli pour l’apporter à l’écart du village. Il avait bien peur, ne sachant pas ce qui pourrait lui arriver, ni ce que ces hommes lui voulaient. Seli se débattait de toutes ses forces, tentant de les repousser, mais il n’était pas suffisamment fort. Quelques minutes après son « kidnapping », les hommes s’arrêtèrent en plein milieu de la jungle. Ils étaient là devant lui à le regarder fixement. Ils étaient huit…Le chef du groupe se présenta comme étant un certain Minami Kuukyo, capitaine des Dark Angels. Il lui expliqua qu’il était venu sur cette île pour le retrouver tout spécialement lui, Seli D.Young parce qu’il avait un journal à lui remettre de la part de son véritable père mourant. Surpris et complètement déboussolé par cette nouvelle, Seli ne voulut pas les croire, expliquant que son père était un charpentier du nom de Filippo. Minami lui expliqua d’Edwar était l’un de ses bons amis et que depuis qu’il le connaissait, il n’avait jamais cessé de parler de son fils qu’il avait du laisser derrière lui. Les pirates lui remirent le journal de bord d’Edwar et ils reprirent la mer dans les heures qui suivirent. Restant seul en plein milieu de la jeune, Seli n’installa sur un rocher pour lire ce que son véritable père venait de lui léguer (voir partie 1). Le jeune garçon partie donc seul à la recherche du cadeau laissé par son paternel. Comme la carte l’indiquait, il le trouva non loin de son village, sous les racines d’un grand arbre mort depuis plusieurs années. Dans une petite boite, il trouva un fruit ressemblent à un soleil et est composé de deux parties. L'extérieur, les rayons, sont des sortes de pétales très épais et rouge sang. L'intérieur, le coeur, est de la taille d'une pomme mais d'un noir violacé avec des arabesques de couleur blanchatre. Le fruit ressemble à celui du clerodendron, mais en bien plus gros, accompagné d’un mot qui disait « En espérant qu’il puisse t’être utile dans la vie. » Un fruit du démon…Jamais Seli n’aurait pu espérer pouvoir mettre la main sur l’un de ces magnifiques fruits un jour. Il en prit une énorme bouchée, même si le gout qu’avait ce fruit était totalement exécrable. Immédiatement, il sentit une puissante vague d’écaille recouvert de tout son corps, c’était la puissance de son fruit qu’il s’emparait de son corps pour la première fois.

La vie du jeune adolescent prit à nouveau un grand tournant quelques mois plus tard. Celui qu’il croyait être son véritable père décéda dans un grave accident sur le chantier de construction. Malgré ce qu’il avait lu dans cette lettre et ce que les pirates lui avaient dit, Seli ne pouvait pas se faire à l’idée que toute sa vie n’avait été que mensonge de la part de ses parents. Grandement affecté par la mort de Filippo, il fut d’autant plus perturbé lorsque sa mère décida de se remarier, à peine quelques mois plus tard, avec l’officier en charge de l’île, le Vice-amiral Marcus Marshall. Complètement à l’opposé de Filippo au niveau de la personnalité, Marcus était un homme froid, violent, colérique et surtout très puissant. N’était plus un secret pour personne au village, Marcus savait comme tout le monde que Seli avait mangé un fruit maudit un peu moins d’un an plus tôt. Cependant, Marcus connaissait toute l’étendu de la puissance de ce fruit. Il s’agissait d’un Zoan mythique, la classe de ce fruit du démon la plus rare. Grâce à celui-ci, Seli était capable de recouvrir son corps d’écaille. Marcus avait une nouvelle obsession; faire de Seli un grand dans la marine. Il entraîna le jeune garçon tous les jours durant de nombreuses années. Même s’il ne possédait aucun fruit du démon, il pouvait l’aider à solidifier son corps, ses muscles et son esprit. Lui-même utilisateur du sixième style, il enseignant quelques bases à Seli pour le former dans la plus pur des traditions. À l’âge de douze ans, il fit entrer le jeune garçon comme simple soldat sous ses ordres. À force d’effectuer les tâches pour tout le monde au QG et à force d’acharnement, Seli obtient son premier grade de sous-officier à l’âge de treize ans à peine. Au sein de la marine, le jeune propriétaire du Zoan de Quetzalcoat était promis à un avenir florissant.

Le petit Seli grandit bien vite et il continua de mener un bon train de vie comme un officier digne de ce nom. Cependant, il ne pouvait toujours pas oublier tout ce qu’il avait apprit le jour où il avait dévoré son fruit, le jour où on lui avait rappelé son rêve. À l’âge de 21 ans, alors qu’il patrouillait sur les côtes de l’île en compagnie d’un petit régiment, il tomba sur un groupe d’individus qui ne lui était pas du tout étranger…Les Dark Angels. L’équipage avait accosté à l’opposé du port installé par la marine tout prêt du village. Il ordonna à ses hommes de rester à l’écart et il se dirigea seul au devant des pirates. Toute la bande était encore là, avec quelques nouveaux visages en plus. Minami lui avait fait une leçon de moral, encore une fois, lui rappelant qu’il trahissait ses origines en étant devenu un soldat à la solde de la marine, un petit chien de poche comme il le disait. Il ajouta que le jeune homme était appelé par l’océan, qu’il devait se lancer à la conquête de la mer comme le faisait les vrais pirates. Seli étaient des plus confus, mais il niait quand même toutes les allégations du renégat. Minami l’avait poussé aux limites de sa patience, si bien que le Commandant en perdit son sang froid. Il s’était jeté sur le capitaine en libérant toute l’étendu de son pouvoir, en hurlant comme un dément, mais…Ce n’était pas assez. Au premier contact, il avait réussit à blesser son adversaire en lui affligeant une brulure par le poison sur son bras à découvert, mais par la suite, Minami l’avait repoussé sans que Seli ne sache comment. En moins de temps qu’il en faut pour dire « ouf », l’officier avait été défait et les pirates étaient repartis, laissant le jeune adulte avec ses pensés et sa défaite.


Prime/points d'honneurs/Points de réputation

Équipage:

Arme:Pas besoin il a son fruit du démon Smile

Fruit du démon:Nom du fruit : Hebi-wa no mi / Fruit du Serpent à plumes / Fruit du Quetzalcoatl

Description du fruit : Le fruit ressemble à un soleil et est composé de deux parties. L'extérieur, les rayons, sont des sortes de pétales très épais et rouge sang. L'intérieur, le coeur, est de la taille d'une pomme mais d'un noir violacé avec des arabesques de couleur blanchatre. Le fruit ressemble à celui du clerodendron, mais en bien plus gros.

Type de fruit : zoan mythique

Que vous permet de faire votre fruit :
Ce fruit est complexe et dur à maitriser. Le possesseur de ce fruit de Quetzalcoat à la possibilité comme tout fruit du démon de type Zoan de se transformer ,partiellement ou entièrement en Quetzalcoat dans ce cas précis:

Sa forme semi-humaine: Au début, il permet juste d'avoir des écailles sur la peau (meilleure résistance). Puis c’est bras devienne tout écailleux et c’est ongle des griffe remplit de poison.

Sa forme animal: Bien maitrisé, il permet de se transformer en Quetzalcoatl (un grand serpent à plumes qui peut voler). Ses attaques seront du type venin et sa peau est très résistante. (taille mesure en virons 10 mètre)
Seli [validé] Quetza10

Faiblesses : long à maitriser, très grand donc cible facile, sensible au feu (plumes)


Techniques: (En cour de RP)


Dernière édition par Seli le Jeu 20 Jan - 20:56, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seli

Seli

Messages : 12
Date d'inscription : 19/01/2011

Seli [validé] Empty
MessageSujet: Re: Seli [validé]   Seli [validé] Icon_minitimeJeu 20 Jan - 18:51

J'espère que l'histoire vous plairas pour mes debuts
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mega
Admin
Mega

Messages : 505
Date d'inscription : 21/01/2010
Age : 24
Localisation : Angoya

Seli [validé] Empty
MessageSujet: Re: Seli [validé]   Seli [validé] Icon_minitimeVen 21 Jan - 1:14

Bienvenue sur le forum! Belle présentation, donc voilà, je valide Very Happy

_________________
Seli [validé] Sans_t36

Quand le grand sage pointe la lune , le noob regarde le doigt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Seli [validé] Empty
MessageSujet: Re: Seli [validé]   Seli [validé] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Seli [validé]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Presentation : Caroline ambra [Validée by Vivi]
» kitsune cest moua éwè xp [Validée]
» Présentation Crowny [Validéee]
» [Validée]Fiche technique d'Akira Kuukyo
» [Validée]Gingi yamada

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Administration :: Administration :: Présentation :: Présentations validées-
Sauter vers: