AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Kali [validé]

Aller en bas 
AuteurMessage
kali

kali

Équipage : All Black
Messages : 36
Date d'inscription : 18/01/2011
Age : 27

Kali [validé] Empty
MessageSujet: Kali [validé]   Kali [validé] Icon_minitimeMar 18 Jan - 19:24

Nom:Despera
Prénom: Kali
Sexe:Masculin
Age: 20 ans

Race:Humain
Camp: Marine
Grade: Matelot
Spécialitée:

Description physique:Nous allons pouvoir passer a sa description physique qui est assez neutre si je puis dire. En effet, il ne va pas se balader tous nu dans le navire qu’il occupe mais pas non plus miticuleusement avec la mode. Ce n'est pas du tous son genre pour tous dire. Mais ne nous tardons pas et commençons sans plus attendre. Même si nous ne voyons son visage que rarement. Il ressemble comme deux gouttes d'eaux a celui de Gérard une bonne ami a lui qu’il a dut tué contre sont grée. Pour ceux ne l'aillant jamais vu, il a les cheveux bleu marrin, deux tatouages, un grand a l'oeil droit, et un beaucoup plus petit juste en dessous de l'oeil gauche. Ses tatouages n'ont pas de couleurs particulière. Bon nous allons passer a son look vestimentaire. Il porte deux capes déchirées, sans doute pendant des combats, une petite et une grande. Elles sont toutes les deux bleu foncés. Ce qui le rend encore plus mystérieux qu'avant. Il porte des bandages blancs sur toute la partie de son corps. Oui vous m'avez bien compris, l'intégralité de son corps est entourée de bandages. Il porte aussi une sorte de "capuchon" avec une petite plaques de métal au milieu de celle-ci. Il a des tongs, beiges et aucunes chaussettes. Oui que du bandages. Il a un pull très fin bleu foncé qui dans les paragraphes précédents, est sa couleur préférée. Il a un pantalon très grand, attaché a deux cordes qui forme une croix a l'intersection de ses mêmes. Elles permettent de faire tenir le pantalon. Le pantalon (sans trop abuser de se mot) est bleu foncé, avec deux rayures blanches, chacune de chaque côtés. C'est environ tous ce qu'il y a a savoir sur son look vestimentaire et son visage.

Description mentale:Bien nous allons passer a sa description morale. Son morale va être défini en plusieurs points qui seront je l'espère assez précis. Sans trop nous attarder nous allon commencer. Voici donc le premier point et non des moindre, L'égoïsme. On ne dirait pas comme ça a première vu qu'il l'est mais il l'est. Il ne laisse aucune missions rapportant gros a ses compagnons. Il détèste qu'on lui prenne un ennemi, il n'aime pas partager les choses en clair et résumé. C'est vraiment un point faible chez lui il faut le reconnaître, mais il fait avec et s'en sort très bien comme vous pouvez le constatez. Bien passons au deuxième point, impulsif. Il est très impulsif au dernier ennemi qui l'utilise contre lui. C'est ce qui le fais perdre un combat, mais bon il n'en a jamais perdu un. Il est très a "cheval" sur l'insulte. En effet, il prend vraiment tous au serieux. Que se soit une blague lancée comme ça ou un ennemi se moquant de lui, il haïs ça. le troisième point est quelque chose de banale chez certaines personnes, il n'abandonne jamais ! Oui, même si ses compagnons sont en dangés pendant qu'il est en mission, il a le devoir de la finir. Il ne les aidera pas tant qu'il ne l'aura pas achevée. C'est un principe pour lui, un mode de vie. Après ses trois points, il est tant de continuer sans faire de description sur cela. Le caractère de Kali reste en mystère si nous essayons de reussir a l'avoir en entier. Il est conctrètement un "pot de fleurs" pour définir son manque de communication en vers les autres. Et il est vraiment très difficile de le cerner. Kali est un mystère a lui tous seul qui sans doute ne sera jamais résolu.


Histoire:

Début de la première partie de l'histoire

Un soleil des plus radieux se levait dans le ciel débordant de nuages d’un bleu éclatant le jour du dix-neuf ème anniversaires d’un jeune homme. Sa sage mère lui avait donné pour nom Kali.
Ce dernier avait passé une longue et dure adolescence avec les membres de sa famille, disputes répétées, fugues et autres crises étaient presque habituelles dans le comportement du garçon. Bien qu’avec tous ses ennuis, il arrivait à se défouler et à libérer son esprit familial qu’il n’appréciait guère. En effet, bien que son père soit des plus violents avec son fils, son paternel possédait un dojo ou il voulait que son fils s’exerce chaque jour pour devenir un homme digne de ce nom. Malgré les refus continuels du garçon, son père l’obligea à s’entrainer là bas, en lui assénant un coup de poing sur la tête pour l’assommer s’il le fallait, avec un bout de bâton en guise de sabre. Le garçon s’exerçait tous les jours, mais le résultat était proche du nul car il y passait seulement quelques minutes sérieusement et ça, son père n’en était pas forcément fier, voir pas du tout.
Un jour alors que Kali parlait tranquillement avec sa petite sœur, son père vint alors l’aborder de façon violente, il l’attrapa par le col de sa chemise, le porta d’une seule et grosse main puis l’amena au fameux dojo. La crainte et la peur venait alors déchirer le moral du garçon. Son père lui lança alors un vrai sabre à la lame fort bien aiguisée et en prit un également puis sortit sadiquement de sa bouche qu’il allait prendre son fils en main et l’entrainer lui-même.
Plusieurs larmes perlaient alors sur le visage effrayé du garçon qui ne savait pas quoi faire, s’enfuir n’aurait pas été une bête idée mais le père dans son élan sadique et quelque peu fou avait fermé à double tours la large porte métallique de l’entré. C’est alors que le père s’élança à grande vitesse vers son fils, le katana fermement tenu dans ses grosses et rudes mains. Le garçon eu comme la peur de sa vie, croyant que son propre père allait lui hotter la vie, mais il avait tout de même cessé de pleurer, il essuya délicatement la larme qui coulait sur son visage puis empoigna à son tour sa lame pour essayer de parer l’attaque qu’allait lui portait son père, il allait tant bien que mal essayer d’appliquer les quelques minutes de cours qu’il avait reçu, bien que la situation soit complètement différente. Cette fois ci, la peur, la tremblote étaient montées en lui et un vrai sabre et son père était en face. Qu’allait donc donner cette charge du père vers son fils ? Etait-ce une simple blague ? Etait-ce seulement un entrainement ? Etait-ce son père qui voulait véritablement le tuer ou le blesser gravement ?
Les deux épées devraient bientôt s’entrechoquer, le garçon était complètement figé sur place et attendait que les choses se passent avec son sabre en main juste devant lui en guise de protection. Quant à son père, il fonçait à toutes allures, sabre pointé vers son fils, il allait bientôt pouvoir frapper. Quand il fut à bonne portée, on pu voir clairement le sabre du père qui monter pour prendre une sorte d’élan dans sa frappe. Et là, le coup partit.
On pu distinctement entendre un léger craquement, comme si quelque chose avait cassé. Aussi, un léger petit filet de sang sortit du visage de Kali, une couleur pourpre décorait maintenant le sol blanc du dojo. Le garçon n’en croyait pas ses yeux. Son père avait finalement osé frapper son fils à l’aide d’un sabre à la lame tranchante. Etait-ce la fin pour le garçon ?
Une fois hospitalisé, le fils du père fou se rendit compte qu’il n’avait rien de si grave que ça et que sur le coup, il eu plus peur qu’autre chose.
Après cet évènement tragique, Kali fut complètement transformé. Il avait comme une certaine résistance à la douleur, quelque peu supérieur à la normale, il n’a également plus trop peur de n’importe quoi et n’est plus le pleurnichard d’avant. Bref, un jeune homme changé.

Fin de la première partie de l'histoire
Debut deuxième partie de l'histoire



Quelques semaines plus tard, le jeune garçon murissait de plus en plus, il sortait plus souvent et avait beaucoup moins de disputes avec ses parents. En bref, il vivait heureux.
Jusqu’au soir ou …
Un soir de pleine lune avec seulement quelques nuages qui viennent orner le ciel vide, l’atmosphère y était plutôt sereine comme d’habitude mais un peu tendu, pas un chat ne virevoltait dans les étroites ruelles du village alors que peu de marchand passaient à travers les allées principales pour aller vendre leurs ustensiles uniques dans d’autres petits village tel que Neves Retaw ou réside Kali et sa famille depuis sa naissance. Toutes les fenêtres étaient fermés, aucune once de lumière n’était voyante au premier coup d’œil. Une seule et unique maison pouvait se distinguer des autres, de part sa fumée épaisse sortant de la cheminée qui couvrait la moitié de la lune en elle-même. Cette maison appartenait à la famille de Kali. Tous étaient à table, entrain de souper et de réchauffer, à l’aide de la cheminée, la maisonnette qui prenait vite froid. À ce moment même, trois personnes firent leurs entrés dans le village. On n’eut pas le moindre laps de temps pour voir leurs visages, ils étaient tous cachés dans l’ombre et se déplaçaient à grande vitesse. Bien qu’ils étaient cachés, ils étaient plutôt facilement reconnaissable de part leurs physiques, un des trois individus fort étrange portait un chapeau couplé à une plume qu’on pouvait à peine voir, il était également plutôt gros et tenait en permanence un objet ou autre dans sa main, cela ressemblait à de la nourriture. Un autre, quant à lui, était plutôt grand et on pouvait voir qu’il jonchait les rues avec sa jambe de bois alors que le tout dernier homme portait de grosses chaussures et était à peu près de la même taille que celui qui porte un chapeau. Ces trois personnes là étaient vraiment intrigantes, pour ne pas dire mystérieuses … Une simple lueur pouvait se voir lors de leur passage en vitesse éclair au travers de toutes les ruelles de la ville, on aurait dit qu’ils cherchaient quelque chose. Fouillant bientôt toute la ville entière, les individus arrêtèrent enfin leur course puis stoppèrent devant une maison ou on pouvait voir la fumée sortir doucement de la cheminée. Cette maison était celle de Kali.
Dans la maison, tout était des plus paisible, le garçon était tranquillement dans sa chambre entrain de lire, sa petite sœur entrain de se doucher. La mère, elle, vaquait à ses occupations, faisait le ménage tandis que son mari n’était toujours pas rentré de son entrainement forcé à son dojo. D’un coup, alors que personne ne s’y attendait, un grave bruit vint interrompre le silence qui semblait être éternel dans la maisonnette. À l’étage, les enfants étaient inquiets, ils descendirent donc d’un pas décidé voir ce qui se passait. Et là, devant leur mère, les trois inconnus avaient débarqués. Sous la lumière du feu de la cheminée, on pu bien mieux apercevoir la tête et la dégaine des trois individus qui étaient, tout de même, rentrés par effraction dans la maison. En effet, tous portaient un bandeau de pirate, un supportait une jambe de bois, tous avaient une épée qu’ils venaient de prendre en main, et de l’autre un revolver pointé vers le crâne de la mère, qui commençait à hurler comme elle ne l’avait jamais fait. Elle ordonna de suite à ses enfants de quitter la maison, mais se fut en vain. En effet, personne ne l’avait vu venir, mais un des pirates était aux côtés de la mère, penché vers son oreille, comme pour lui souffler quelques mots. Mais avant que cet homme put parler, une balle sortit du revolver d’un de ses collègues, la cible visée était la petite fille. Elle tomba d’un coup, la balle qu’elle avait ressue était dorénavant implantée dans son cœur, cœur qui d’ailleurs, cessa de battre quelques secondes plus tard. La mère tomba à genoux, pleurant toutes les larmes de son corps en regardant sa fille d’un profond regard. Quant au fils, il resta figé quelques instants, comme la fois ou il s’était véritablement battu contre son père, son premier réflexe fut d’accourir vers le corps inerte de sa douce et tendre sœur qu’il adorait plus que tout. La colère et la haine montèrent alors d’une vitesse fulgurante en Kali, qui se releva puis fonça tête baisse, en versant quelques larmes sur le sol, vers l’assassin en hurlant. Mais ce dernier fut stoppé net par l’épaisse main d’un autre pirate qui entourait maintenant de sa poigne la gorge du garçon. Il lâcha son pistolet, puis saisissa fermement son épée qu’il pointa vers le plafond de la maison, il allait porter un coup final sur l’enfant pour le faire taire à jamais. Etait-ce la fin ?
L’homme prit de l’élan puis essaierait de décocher de toutes ses forces un coup d’épée sur l’enfant.
C’est alors qu’un long et gros giclement de sang sortit d’un des deux corps, l’un tomba, l’autre le suivait pour aller s’étaler contre le sol qui était maintenant rempli d’un rouge sang. Les deux pirates furent alors étonnés, en effet ce n’était pas l’enfant qui avait perdu au moins un litre de son sang, mais leur compagnon. Ce coup qui sauva la vie de Kali venait de son propre père, qui venait à l’instant de rentrer de son dojo. Il venait de trancher net le corps de l’homme gras au chapeau. Dehors, on pouvait entendre la marine arriver à grand pas, de peur d’être arrêtés, les deux pirates survivants partirent du plus vite qu’ils le pouvaient. Pour dire vrai, ils avaient surement l’intention de piller la maison et de la rendre à feu et à sang. Le père qui était maintenant là, s’agenouilla aux côtés de sa femme devant le corps de sa petite fille, il serra les poings puis fut dans l’obligation de verser quelques larmes ainsi que de pousser un grand cri. Il fit face puis colla une baffe monumentale à son fils en le faisant comprendre que s’il avait correctement suivi les cours à son dojo, il aurait peut-être pu sauver la situation et surtout sauver sa sœur. La faute revint alors directement à Kali qui se jura dès à présent de se venger des deux autres pirates, un jour il les retrouvera et les tuera. C’est à partir de ce moment qu’il prit des cours dans un autre dojo que celui de son père. Il se dessina également un signe des plus étranges aux côtés de son cœur, mais sa signification reste totalement inconnue.

Revenons à ses vingt ans.

Kali habitait maintenant seul, loin de ses parents, dans un petit village du nom d’Atsabala, il y avait construit son propre dojo. Il était devenu bien plus fort qu’à son jeune âge, il est d’ailleurs proche de l’expert. Il avait complètement changé. Connaissant plusieurs personnes dans le village, il décida de réaliser une petite fête en raison de son vingtième anniversaires.
Au cours de cette fabuleuse fête, il y avait bon nombre d’invité, et bon nombre de festivités aussi. Nourritures, boissons alcoolisés, et bien d’autres joyeusetés pouvant servir à festoyer en beauté et dans la plus grande joie. La plupart des invités étant âgé d’une vingtaine d’années tout au plus. Les cadeaux furent amusants.
Quand tout à coup deux individus pénétrèrent dans le vaste jardin de Kali, revolver et épée en main. Mais ce dernier les reconnus à la seconde même où ils étaient entrés, en effet c’était les vils assassins de sa sœur bien aimé. Eux, n’avaient pas l’air de le reconnaître suite à ses nombreux changements vestimentaires et physiques. Malgré une colère certaine montante en lui, il garda son calme. C’était pourtant bien le seul, car tous les invités étaient effrayés. Les deux pirates expliquèrent bien que si quelqu’un criait ou essayait de s’enfuir en sautant par-dessus le grand grillage métallique, ils les tueraient aussitôt. Quant à Kali, gardant son sang froid jusqu’au bout, il dit alors une chose que personne n’eu pu comprendre. En effet, il leur avait clairement dit qu’ils pouvaient se servir dans le buffet et qu’ils pouvaient faire comme chez eux. Tous eurent alors un sentiment de dégout pour lui, et essayèrent de rester calme malgré une forte envie de crier. Les pirates remercièrent vaguement Kali puis se tournèrent rapidement vers le buffet pour se goinfrer. Trop occupés à manger qu’à autre chose, le jeune homme en profita. C’était certes très sournois de tromper ses deux hommes, mais il s’était juré de venger sa sœur. Kali leva donc son index à peu près au niveau de ses yeux, murmura une sorte de mot étrange. D’un coup, il enfonça son doigt dans le cœur d’un des pirates, et cela le transperçait comme si le corps de l’homme était devenu du beurre et que le doigt du jeune homme, était en acier.
Un regard noir vint alors se dessiner sur le visage colérique de Kali, un hurlement de douleur sortit de la bouche, qui cracha du sang, du pirate transpercé. Par réflexe l’autre pirate se retourna vers son compagnon mais il était trop tard, le même doigt qui eut servit à trouer le grand pirate vint à son tour perforer le corps musclé du pirate à la jambe de bois sous les regards effrayés des invités qui partirent à toutes allures vers la sortit de la petite maison. Kali eu un sourire de satisfaction, en effet il était content d’avoir vengé sa sœur et donc d’avoir tué ses pirates. Un sentiment de sadisme, oui. Au final, il est tout de même content que son plan ai marché. Car oui, tout ceci était enfaite un plan pour coincer ses victimes. Il avait suivi ces pirates jusqu’à ce village et y remarqua qu’ils habitaient ici même. Le jeune homme en fit de même et alla acheter une bicoque pour plus attentivement les observer. Une fois chose faite, il prit bien le temps d’afficher l’heure, la date et le lieu de sa petite fête sur de multiples pancartes qu’il afficha par la suite dans tout le village. L’information fit donc le tour de la ville et Kali avait espéré que les pirates lisent et viennent à sa fête. Se fut chose faîte.
Après avoir prit le temps s’essuyer le doigt du sang qui y coulait encore et d’être allait voir sa sœur en photo, quand il redescendit et prit place dans son jardin, regardant le ciel, un claquement de main, comme un applaudissement, pouvait s’entendre très clairement. Après avoir ciblé l’homme qui faisait cela, le jeune homme disparu d’un coup pour réapparaitre devant l’homme qui semblait le féliciter, mais la main de Kali vint enlacer le cou de l’homme puis lui demanda distinctement ce qu’il voulait et pourquoi il applaudissait. En effet, la vitesse de Kali avait décuplée depuis ses années d’entrainements. L’homme, qui était caché sous une capuche noire, empoigna la main portée à son cou, et d’un coup, comme par magie, le jeune homme eu affreusement mal, en bref, il se faisait clairement maitriser par cet homme qui semblait être d’une force redoutable. Mais ce dernier lui expliqua qu’il n’avait rien à craindre et qu’il était franchement ébloui par ce qu’il avait vu. Il parlait d’un regroupement d’élus qui agissaient pour le gouvernement. Il parlait de recruter Kali pour ce groupe. Ce groupe était la marine.
Celui-ci ne réfléchi même pas puis accepta de suite, trouvant que le reste de sa vie devrait être ennuyeuse. Il laissa derrière lui sa maison, et les corps jonchant le sol vert rouge de son jardin.

Fin deuxième partie de l'histoire
Début troisième et dernière partie de l'histoire




Enfin, enfin Kali était arrivé au bureau du groupe d’intervention du gouvernement qu’est la marine. Le voyage fut long mais attrayant, de part les choses extérieur qu’a pu voir le jeune homme aux cotés de l’homme le plus mystérieux qu’il avait jamais vu. En effet, la voyage de chez lui à Enies Lobies, là ou réside une grosse partie du gouvernement mondial, fut long.
Le bureau en lui-même, quant à lui, était plutôt vaste, deux grands canapés décoraient le sol en carrelage ainsi que de multiples tapis et un bureau, qui semblait être celui du chef de ce groupe. En plein milieu de la salle, l’homme qui accompagnait Kali depuis le début disparu d’un coup, encore un de ses tours de magies. Mais le jeune homme remarqua la présence d’un petit morceau de papier dans sa poche intérieur droite. Sur ce mot, il y avait clairement marqué qu’une réunion se tiendrait dans cette pièce dans exactement quinze minutes. En attendant ça, il vint se poser sur un des grands canapés, un bâillement des plus bruyant sortit alors de sa bouche puis il décida de faire une courte sieste.
Les quinze minutes passées, tous le mon l’observaient avec attention ( Amiral, Vice-Amirale, CP9), un rire par ci par là, un soupire d’un côté … Une des personne, avec une très longue chevelure, frappa alors des mains en laissant s’échapper quelques mots forts étranges de sa bouche. Le jeune homme de vingt ans se réveilla alors en sursaut, se leva d’un coup, puis fit comprendre à tout le monde qu’il s’excusait. Le chef entra, les présentations commencèrent. Une seule femme faisait partie de cette organisation. Tous les autres étaient des hommes et étaient très bizarres de part leurs physiques, un seul était normal. Les autres étaient vraiment très étranges, un était vraiment très grand et avait des cheveux vraiment longs, un autre ressemblait à un ballon et avait une fermeture éclair en guise de bouche, un avait un long nez de forme carré, Kali ne pu s’empêcher de rire en voyant cela, ce qui créa directement un conflit de rivalité entre les deux hommes. Enfin, le chef avait une espèce de masque sur le visage et avait en permanence une épée avec lui. Le chef expliqua brièvement les objectifs, les missions, et la vraie signification d’être un marin. En clair, Kali était maintenant, comme tout le reste de ses nouveaux collègues, un marin (mousse).
Avant de commencer sa première mission d’une haute importance, le jeune homme devait s’entrainer, et ce, durement. Il apprit donc toutes les parcelles du Rokushiki et fut un grand expert du"Tekkai", l’art de solidifier un maximum son corps pour en faire de l’acier, car il est vraisemblablement le seul à pouvoir utiliser cette technique tout en pouvant se déplacer, ce qui est bien utile.
Cela faisait maintenant une demi-année que Kali s’entrainait sans relâche pour devenir plus fort. Il avait complètement changé au niveau de sa psychologie et un peu de son physique, il portait maintenant des vêtements noirs. Au terme de son entrainement qu’il compléta avec succès, il apprit également à connaître mieux ses nouveaux compagnons et créa un conflit perpétuel avec Seli. En ce même jour, le chef de la marine contacta Kali pour l’envoyer à sa première grande mission. Son objectif était d’éliminer, par tous les moyens nécessaires, un individu gênant au gouvernement.

Une fois arrivé sur le lieu de son assassinat, car oui il devait opérer seul pour cette première mission, il prit directement des informations sur sa cible qui était enfaite le maire de cette ville. Ville nommée Aipyks. Malheureusement, le maire était toujours accompagné de sa garde personnelle, et il ne sortait absolument jamais de son bureau. Bureau qui était entouré de Pirate. Ce n’était pas forcément un malheur pour Kali, car il désirer tester ses nouvelles capacités, que sa soit sur des vies humaines ou pas. La nouvelle recrue de la marine se demandait pourquoi un maire de ville restait tous les jours et toutes les heures dans son bureau, il en vint à la conclusion qu’il devait protéger quelque chose, mais quoi, ça restait un mystère que Kali souhaitait élucider. Bien qu’il prit un certain temps pour récolter quelques informations, il n’aimait pas forcément opérer de cette façon, il préférait aller droit au but.
Alors, le lendemain soir même de son arrivé, il se rendit directement à la mairie principale, par le toit. En effet il fit un trou aussi gros que lui sur le toit du bâtiment du bureau du maire qu’il devait exécuter. La manière qu’il avait choisit pour effectuer ce trou n’était pas des plus discrètes, pour ne pas dire extrêmement bruyante. En effet, en quelques secondes, beaucoup de pirates étaient déjà autour de lui et il pouvait encore entendre d’autres pirates courir vers lui. Pour finir son travail vite il décida d’aller tout de suite tuer le maire et de ne pas trainer, mais il eu à peine le temps de traverser le mur qui menait directement au bureau de sa cible que les pirates utilisèrent de suite leurs armes à feu. Mais rien n’y fit, Kali avait activé son "Tekkai", ce qui le rendait complètement insensible à n’importe quels dégâts. Il traversa le mur d’un trait puis était maintenant en face du maire qui lui, tremblait de peur. À vu d’œil, ce maire était assez grand, un peu enveloppé avec une dégaine vraiment étrange, en effet il était vêtu d’un T-shirt d’un rose flashant et d’un pantalon jaune ou y était dessiné un ours en peluche. Après avoir vu ça, Kali ne pu s’empêcher d’éclater littéralement de rire. Mais la nouvelle recrue jugea que sa cible et les marines étaient vraiment très faibles, il décida donc de jouer un peu avec eux en disant qu’il refuse d’aller plus loin et qu’il veut mettre fin à ses jours en croupissant longuement en prison. Les pirates eurent alors un sourire soulagés et satisfait, en effet cela prouve que les pirates font un peu peur, ils s’approchèrent alors lentement de l’agent puis prirent ensemble ses bras. Le maire fit demi-tour pour chercher sans aucun doute un papier ou regarder si son objet protégé était à sa place. C’est là qu’encore, le jeune homme frappa, il leva comme la première fois son index au niveau de ses yeux, puis après s’être débarrassé des nombreux pirates autour de lui, se jeta dans le dos de sa cible qui ne s’attendait à absolument rien. Kali l’avait encore percé au niveau de son cœur sous les regards exorbités des pirates qui comptaient tous charger sur le marin. Mais ce dernier trouva en pleine action l’objet que protégeait si grandement le maire. Il comprit alors l’importance de cet objet et reconnu tout de suite ce que c’était. C’était un fruit du démon.
C’était son jour de chance, il allait réussir à la perfection sa première mission, et avait réussi à trouver un fruit du démon qu’il ingurgita en une seule bouchée. Les pirates, complètement affolés, restèrent bouche bé en attendant de voir les effets du fruit sur le marin. Se fut rapide. D’un coup, des votex de kali Sortait de sont corp, sa couleur de peau vira noir. Kali était devenu un monstre. Un sourire des plus sadiques se dessina sur le visage de la nouvelle recrue. Il fit d’abord comprendre aux pirates qu’il déteste au plus haut point faire souffrir ses victimes, ce qui rend les pirates beaucoup plus nerveux. Ceux-ci, dans la confusion la plus totale, foncèrent vers le jeune homme qui était devenu également beaucoup plus grand. Se fut l’affaire d’une dizaine de seconde ensuite. En effet, un immense votex ce méta a apparaître et tout était fini, mais il y avait aussi le compartiment entier du bureau qui allait s’effondrer, car oui, Kali n’avait pas encore le control absolu de son pouvoir, mais il en était tellement fier car c’était un pouvoir bien puissant.
Le jour suivant, la nouvelle recrue était devant son chef, expliquant et racontant absolument tous ses faits et gestes durant cette mission. le chef de la marine le lui en félicita, puis lui donna quartier libre pour le moment, il le recontactera en cas de besoin.

Deux courtes moins ont passées après ces évènements, Kali eut effectué de multiples missions dont le résultat fut un succès à chaque fois. Il s’entraine toujours et encore très durement et est même devenu, grâce à cela et au pouvoir que lui confère son fruit du démon, un grand marin.

Points d'honneurs:

Équipage: All Black

Arme:(Iron Kneckle)
Cette arme peut être assimilé à un coup de poing américain. Elle ressemble à un kunai dont le manche est tel que l'on peut y insérer les doigts. Kali est capable grâce à son fruit du démon d'agrandir la longueur des lames. C'est une arme redoutable quand celle-ci est utilisé avec talent . Le coup de “poing américain tranchant” est l'arme principale de Kali . Il y concentre du poison pour gagner de la force.
Avantage: Grace au fruit du démon de Kali cette arme peux trancher n'importe quelle matière
Inconvénients : Courte porté il est obligé de faire du corps à corps pour pouvoir toucher son adversaire

Fruit du démon:Uzu Uzu No Mi / Fruit des vortex
Que vous permet de faire votre fruit : L'utilisateur de ce fruit peut, créer des vortex sans forcément avoir besoin d'utiliser ses mains ou autres. Il peut projeter ses vortex sur ses adversaires ce qui a pour effet de projeter l'adversaire tout en le faisant tourner à très grande vitesse, ou tout simplement s'en servir de bouclier ce qui a pour effet d'envoyer les attaques des autres ailleurs, à condition que les attaques soient des attaques à longues portées. Il peut aussi, concentrer un vortex dans son poing ou pied, puis donner un coup avec, ce qui aura pour effet de projeter la cible loin en la faisant tourner à grande vitesse. Il peut aussi choisir la taille des vortex. Mais pas au dessus des 2m de diamètre. Bien sûr, plus le vortex est gros, plus il pourra parer les coups. Mais par contre, comme les vélos. Les petits vortex tournent plus vite que les gros. Et donc, celui qui fera le plus de dégât est le petit, mais par contre, l'avantage des gros, c'est que l'on peut toucher plusieurs personnes à la fois.

Désavantage : Si vous voulez faire un gros vortex, il mettra plus de temps à se faire, alors qu'un petit, se fera en moins de temps. Si vous projeté un gros vortex, il n'ira pas très vite sur sa cible, tandis qu'un petit vortex, ira sur sa cible à grande vitesse.

Exemple :
Petit vortex : Temps = 2sec. (+ ou -)
Gros vortex : Temps = 6sec. (+ ou -)

Techniques: en cour de chaque RP que je ferait


Dernière édition par kali le Jeu 20 Jan - 20:13, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reiji

Reiji

Messages : 11
Date d'inscription : 17/01/2011
Age : 22
Localisation : Regarde derrière toi.. (6)

Kali [validé] Empty
MessageSujet: Re: Kali [validé]   Kali [validé] Icon_minitimeMer 19 Jan - 0:58

Jolie histoire, j'avoue Surprised
Mystogan powa, on va bien s'entendre, nous ! è_é
Après celui qui a le nom, voici celui qui à l'avatar...Mwahahaha
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orbital

Orbital

Équipage : Kaze Hima
Messages : 246
Date d'inscription : 19/05/2010
Age : 35

Kali [validé] Empty
MessageSujet: Re: Kali [validé]   Kali [validé] Icon_minitimeMer 19 Jan - 12:03

Je te souhaite la bienvenu. Très bonne présentation. Au fait tu as deux description mentale, une seule suffit ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mistogan

Mistogan

Équipage : Muchi ho umi
Messages : 114
Date d'inscription : 16/11/2010
Age : 24
Localisation : Archipel Shabondy

Kali [validé] Empty
MessageSujet: Re: Kali [validé]   Kali [validé] Icon_minitimeMer 19 Jan - 14:14

bienvenu a toi comme la dit mon VDD une seule suffit sinon c'est une bonne présentation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kali

kali

Équipage : All Black
Messages : 36
Date d'inscription : 18/01/2011
Age : 27

Kali [validé] Empty
MessageSujet: Re: Kali [validé]   Kali [validé] Icon_minitimeMer 19 Jan - 14:25

sorry je n'avait pas fait attention je réglé tout ca et merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kali

kali

Équipage : All Black
Messages : 36
Date d'inscription : 18/01/2011
Age : 27

Kali [validé] Empty
MessageSujet: Re: Kali [validé]   Kali [validé] Icon_minitimeMer 19 Jan - 14:33

entait j'ai changer deux trois truke dans l'histoire par rapport a mon fruit mais rien de très utiles je tenais a vous en informé Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mega
Admin
Mega

Messages : 505
Date d'inscription : 21/01/2010
Age : 24
Localisation : Angoya

Kali [validé] Empty
MessageSujet: Re: Kali [validé]   Kali [validé] Icon_minitimeMer 19 Jan - 16:13

Yosh yosh yosh! Bienvenue sur le forum, très belle présentation, je ne peux que valider! Pour ce qui est du grade, les marines commencent en tant que matelot.

_________________
Kali [validé] Sans_t36

Quand le grand sage pointe la lune , le noob regarde le doigt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kali

kali

Équipage : All Black
Messages : 36
Date d'inscription : 18/01/2011
Age : 27

Kali [validé] Empty
MessageSujet: Re: Kali [validé]   Kali [validé] Icon_minitimeJeu 20 Jan - 13:49

Ok pas de souci des que mon ami Seli a fini sa présentation je fait un RP directe ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Kali [validé] Empty
MessageSujet: Re: Kali [validé]   Kali [validé] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Kali [validé]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Presentation : Caroline ambra [Validée by Vivi]
» Présentation Kali
» kitsune cest moua éwè xp [Validée]
» Présentation Crowny [Validéee]
» [Validée]Fiche technique d'Akira Kuukyo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Administration :: Administration :: Présentation :: Présentations validées-
Sauter vers: